objectivement, subjectivement

 

On pourra trouver d’autres classifications ailleurs, mais l’important est de comprendre l’idée sous-jacente à cette classification pour pouvoir entendre toutes les sortes de discours, et ce qu’il faut entendre, c’est que l’homme évolue sur ces mêmes plans, et ce qu’il convient de comprendre, c’est dans quelles sortes de relation avec l’entité solaire.
Si on regarde les choses comme les voit l’homme depuis le plan physique, on peut dire ceci: l’homme, dans son essence, est une âme, triple, nommée triade supérieure, se manifestant à travers une forme, le corps égoïque ou causal, qui évolue progressivement, et qui utilise la personnalité inférieure, triple également, comme moyen de contact avec les trois plans inférieurs, mental, astral et physique, dits communément les trois mondes (ou plans) de l’évolution humaine, tout cela a pour objet le développement de la conscience parfaite de soi, et au-dessus de la triade, âme triple, essence de l’homme, se trouve la monade, le père dans les cieux, facteur abstrait pour l’homme qui voit les choses depuis le plan physique. Cette monade pour l’homme du plan physique occupe la place de l’absolu, exactement comme le premier logos, le logos indifférencié, le point dans le cercle, occupe la place de l’absolu pour le troisième logos qui est le mental universel.

Cette classification variera aussi en fonction du développement atteint par la conscience, ainsi qu’en fonction de ce qui est étudié: les plans de conscience, ou ce qu’on appelle les principes chez l’homme, ou ses véhicules. En voici quelques exemples.
Considérons les principes de l’homme vus depuis le point de vue le plus bas, le point de vue objectif:
1. le corps physique,
2. le corps éthérique,
3. le prana, principe de l’énergie vitale,
4. le principe dit « kamarupa », qui est le principe du désir tel qu’il apparaît quand le sentiment(ou l’émotion) et la pensée ne sont pas perçus séparément,
ce sont les quatre qui forment le quaternaire inférieur,
5. manas: l’énergie de la pensée,
6. bouddhi, l’énergie d’amour,
7. atma, le principe synthétique le plus abstrait,

D’un point de vue subjectif, c’est à dire depuis l’âme, l’homme verra les sept principes suivants (étant donné que le corps physique n’apparaîtra plus comme un principe mais comme l’enveloppe extérieure la plus dense):
1. astral: pur désir, émotion ou sentiment,
2. kama-manas: pensée et désir indissociables,
3. manas, mental concret ou inférieur,
4. manas supérieur: mental pur, abstrait, dit intellect,
5. buddhi: intuition, raison pure,
6: atma: manifestation de la volonté,
7: monade: principe abstrait unissant la volonté, l’amour et l’intelligence en un seul principe,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

version 2003