servir, conclusion

Développer la conscience, c’est mettre l’amour dans l’activité, c’est à dire accepter de mettre l’intelligence au service d’autrui, en fait pour être tout à fait clair c’est arrêter le profit et la compétition et mettre en place un système qui privilégie le partage.
Servir, c’est mettre l’énergie au service de la vie qui produit les formes pour développer la conscience de vie, en prenant en charge les unités de vie-conscience dans les vagues qui nous suivent, par exemple la vague des enfants indigos, on va dire ‘nouvelle vague’, il suffit de les nourrir, c’est la meilleure façon de survivre, car c’est nourrir la vie, nourrir le corps, nourrir l’esprit, c’est à dire ici le mental.
Et construire son corps causal, c’est développer la relation avec la monade par le rayon de l’amour devenu intelligent, c’est aimer le père qui est dans les cieux, c’est à dire aimer dieu, et le servir, c’est à dire accepter de nourrir ses petits, par exemple les enfants indigos, avec les énergies divines, qui sont trois, sept et douze, infinies,
Il y en a qui disent: « tu aimeras l’éternel ton dieu de toutes tes forces et de toute ton âme, et il y a un commandement qui lui est semblable, c’est que tu aimeras ton prochain comme toi-même », aujourd’hui on peut le formuler d’une seule manière: « seul l’amour de dieu rénovera la terre », car il s’agit autant de l’amour que dieu porte à la terre que l’amour que l’homme porte à dieu.
C’est lorsqu’il n’y a plus que de l’amour que l’esprit et le mental fusionnent et le pouvoir de l’esprit et l’intelligence du mental sont un, il n’y a plus qu’une volonté en l’homme et en dieu, que votre mental, nourri d’amour, vous amène à reconnaître ce qui vient du mental et ce qui vient de l’esprit, et que le pouvoir du père, sa sagesse et sa lumière vous amènent à trouver la place qui est la vôtre dans ce grand plan de l’évolution cosmique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

version 2003