11. l’éthique

La nécessité indispensable du perfectionnement moral, l’éthique.

 

Avez-vous déjà remarqué que les commandements de la Bible ne s’adressent pas à tout le monde ? Ils s’adressent au peuple d’Israël, à ceux qui marchent vers la lumière, et certainement pas aux Egyptiens qui, de toutes manières et pour un grand nombre d’entre eux, ont été engloutis dans la Mer Rouge. Neale Donald Walsch ajoute à cela que Dieu n’a jamais donné de commandements à personne, et pourquoi le ferait-il puisqu’il a créé l’homme en le dotant du libre-arbitre et de l’auto-conscience ? Il ne s’agit pas de commandements, ajoute-t-il, mais de promesses, Dieu, l’être intérieur présent en chacun de nous, promettant que si on se tourne vers la lumière, alors, on n’aura plus besoin de mentir, de voler, de tuer, ou de faire quoi que ce soit de destructeur pour parvenir à nos fins et réaliser nos désirs puisque la présence elle-même se chargera de les accomplir.
Il n’en reste pas moins vrai, et on trouve cela par exemple dans le troisième volume des livres dictés par Sorya à Régine Françoise Fauze, Voyage, qu’il arrive un moment où l’homme doit se préoccuper des lois qui vont régir le contexte social dans lequel il s’engage et où la reconnaissance, l’établissement, et la signature d’une charte de vie dans ce contexte comme la reconnaissance de toutes les chartes de vie rencontrées dans toutes les sortes d’environnement qu’il traverse, devient une nécessité concrète. Voici ce qu’on lit dans le chapitre intitulé ‘le retour des chartes de vie’:

« … Les désordres actuels engendrés par vous poussent un groupe sans scrupule à franchir les lois d’espèces vous exposant ainsi à des retours douloureux. Dans le passé, ce même groupe a déjà tenté ces expériences. Les conséquences furent dramatiques, menant à l’anéantissement de leur patrie, l’Atlantide. Aujourd’hui ces expériences sont pratiquées dans un grand nombre de vos pays. Nous craignons beaucoup pour votre avenir. Nous espérons la création d’un groupe d’éthique et de préservation de la race humaine s’appuyant sur une Charte d’obligations conçue pour les laboratoires. Qui d’entre vous osera se regrouper pour définir les droits des citoyens ? Qui osera démontrer le pouvoir de votre maître actuel: l’argent ? Les solutions sont déjà à l’intérieur de vous-mêmes. Afin de reprendre votre place, vous vous trouvez confrontés à un vieux dilemme. Comme vous avez laissé faire à l’époque, le manque de réactions a placé la nature dans l’obligation de réagir à votre place…
… Je vous ai parlé de Charte. Seul un peuple empreint d’esprit d’amour et de sagesse y consent. La rédaction d’une Charte de Vie est toujours indicatrice d’un grand pas dans l’évolution d’un secteur universel, petit ou grand. Aujourd’hui, votre Terre présente l’opportunité de franchir un tel pas…
… Vous qui êtes partis depuis fort longtemps de votre lieu de résidence afin de réintégrer vos codes de manifestation, appelés aussi Identité solaire, êtes désormais devant la nécessité de recréer une Charte de Vie pour votre planète ou de retracer les Chartes de Vie en vigueur dans les secteurs universels proches ou lointains. Quoiqu’il en soit, vous ne pouvez aucunement échapper à cette réalité: tout créateur respecté et respectueux accepte de s’aligner sur une Charte de Vie et manifeste généralement une dévotion réelle envers toutes les Chartes de Vie rencontrées dans son travail et dans son intimité d’être.
Les problèmes de la personnalité découlent tous de l’oubli de celles-ci. Le paradoxe provient du fait d’avoir eu un choix total d’actions et de réactions à l’intérieur d’un univers clos, sans nécessité de réagir aux lois administratives et sans filiation à une Charte de Vie. Votre démonstration a répondu à tous les fols espoirs, certes. Toutefois, l’heure est venue aujourd’hui de comprendre cette période difficile et éclatante de réalisations…
… L’avenir sera comme vous le ferez et, comme toujours, votre choix, votre volonté, votre sagesse et votre amour sont sollicités en ce sens. A vous de répondre. « 

Dans le chapitre précédent, une allusion avait déjà été portée à cette question:
« … Régulièrement, nous tournons autour de la Terre. Plusieurs groupes parmi les Confédérés viennent vous aider. ‘Les Confédérés’, voilà une notion à retrouver. Plusieurs secteurs universels se sont groupés afin d’établir une Charte d’action à l’intérieur de l’évolution mais indépendante de la Charte solaire.
Quand une révolte contre l’Identité solaire a éclaté, certains grands visionnaires ont compris l’importance d’un tel acte pour l’équilibre universel. Ils ont alors décidé d’agir vite en instaurant une déclaration du Droit solaire. Son but: rappeler à chacun ses responsabilités et la gestion de ses pensées dans la création de sa réalité lumineuse. Vous avez votre Déclaration des droits de l’homme; nous, nous répondons à une déclaration sur l’état d’Êtres Solaires. Nous nous engageons à poursuivre notre volonté d’ancrage dans la Lumière de Vie, à respecter toute forme de vie, à épauler ou à guider les humanités ou secteurs en crise profonde, à répandre la Lumière par étapes correspondant à la lumière émise par les groupes de vie rencontrés et, en dernier lieu, à ne jamais imposer notre savoir.
Je vous résume en quelques mots le contenu d’une vingtaine de pages pour nous ! Je vous donne l’idée directrice animant tous les êtres de bonne volonté ancrés dans la notion de service qui semble actuellement disparaître de la tête dirigeante de cette planète… «  »

On pourrait aussi dire que, justement, cette notion est en train de resurgir, eu égard au nombre des chartes qui fleurissent actuellement et que certains dirigeants élus démocratiquement commencent à bien vouloir signer.
En plus de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme qui commence dans son article premier par réaffirmer liberté et conscience,
« tous les hommes naissent libres et égaux en droits, ils sont doués d’une conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité »,
je cite ici l’association l’Europe des Consciences qui a élaboré une charte dont voici les principaux titres:
« … considérant, considérant, considérant… les membres cofondateurs de l’association L’Europe des Consciences adoptent la présente Charte, par laquelle ils reconnaissent l’importance et l’urgence de :
.- Renouer avec la dimension spirituelle de l’homme et les valeurs éternelles,
.- Réintégrer l’homme au sein de la nature – au niveau de l’espèce comme de l’individu,
.- Favoriser les réalisations à la taille humaine et la démocratie de proximité,
.- Instaurer davantage de justice sociale, expression naturelle de fraternité et condition de paix durable,
.- Sortir de l’égoïsme national pour entrer dans une fraternité sans frontières,
.- Responsabiliser la personne et encourager une solidarité de proximité,
.- Considérer la nécessité d’une “ Déclaration des devoirs de l’homme ”,
.- S’investir davantage dans la prévention des problèmes que dans leur guérison – agir dans la conscience du long terme,
.- Retrouver et respecter le sens sacré de la naissance et protéger la petite enfance,
.- Éduquer à la vie, en même temps que préparer à un métier (j’ajoute pour cette rubrique le développement qui l’accompagne, qui précise même dans un autre développé qu’il faut initier les enfants à l’écoute du silence intérieur!):
 » A côté d’une transmission des savoirs et des techniques qui préparent au métier, une éducation doit préparer à l’art de vivre.
Développement du caractère, de la sensibilité, de l’intelligence du cœur – culture de l’écoute et du respect, de la discipline et de l’effort, de la compassion et de la solidarité – ouverture à la vie intérieure, à la responsabilité, au don de soi et à l’esprit de service – doivent compléter l’accumulation des connaissances et l’exercice de la raison. « 
.- Retrouver une vision globale de la santé et accepter une médecine plurielle,
.- Rendre au travail son sens et sa dimension de service,
.- Ouvrir pleinement la société aux femmes et aux valeurs féminines,
.- Réintégrer la vieillesse et la mort au sein de l’existence,
.- Retrouver le sens de la vie, dans ses recherches tournées vers l’extérieur, l’homme s’est lui-même négligé, laissé en friche. Il lui reste à apprendre – ou réapprendre – à ouvrir son cœur, épanouir son âme, conscientiser son corps, et à découvrir la plénitude qui demeure en lui-même.
La présente charte est ouverte à la signature de toutes les personnes physiques ou morales qui souhaitent adhérer à l’association l’Europe des Consciences telle que nous venons d’en poser les fondements. «  »

Je signale aussi la charte des Nations Unies, qui existe en plus de la déclaration des droits de l’homme,
la charte Europa, des droits fondamentaux des peuples européens,
la charte de la Terre.

       

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

version 2003