NE 1

I. Les Nouvelles Écritures.

 » Il existe une hiérarchie d’êtres qui représente une synthèse de rayons, ou énergies orientées consciemment afin de stimuler l’évolution planétaire. Ces forces, qui s’extériorisent grâce aux Maîtres de la Sagesse, sont rattachées directement à une hiérarchie majeure, la Hiérarchie Solaire. De même qu’un Logos Solaire régente un Soleil, un Logos Planétaire régente une Planète. C’est l’étude de la loi de correspondance ou d’analogie qui est la clé principale permettant d’accéder à la connaissance des Rayons, des Systèmes et des Hiérarchies.
En ce qui concerne la planète Terre, notre Logos est directement assisté par le Seigneur du Monde (l’Ancien des Jours, ou le Vénérable) qui a été, durant de nombreux milliards d’années, Sanat Kumara qui est venu à Shamballa en provenance de Vénus. Il était accompagné d’un groupe d’entités très évoluées, des points focaux de la force planétaire, qui ont été peu à peu remplacés dans leurs charges par ceux qui ont le plus rapidement progressé au sein de notre humanité.
Les très hautes fonctions dont s’acquittait Sanat Kumara sont exercées depuis une trentaine d’années par le Seigneur Gautama Bouddha qui est donc l’actuel Seigneur du Monde, notre Vénérable. Quand Gautama a commencé à assurer ces fonctions, le Seigneur Maitreya, qui était jusque là l’Instructeur Mondial, est devenu le Bouddha Divin. Aujourd’hui c’est lui qui est aussi le Christ Cosmique, intermédiaire entre les énergies terrestres et les énergies solaires.
Il existe trois départements fondamentaux dans la Hiérarchie, qui représentent au niveau planétaire les trois aspects du Logos manifesté dans le système solaire: la Volonté ou Pouvoir, l’Amour ou Sagesse, et l’Intelligence ou Activité.
Le premier département se rapporte au premier aspect. Il est présidé par le Manu de la cinquième race-racine, le Seigneur Vaïvasvata. La ligne du Manu est celle du développement racial (qui évolue en trois stades de manifestation, épanouissement et dissolution), du gouvernement, et du travail avec la matière de toutes les formes. C’est à travers lui que le Logos Solaire impose sa Volonté. Il est rattaché aux Seigneurs du Karma et régit la Loi de cause et d’effet.
Le deuxième département est rattaché au deuxième aspect. Il est présidé par l’Instructeur du Monde, représenté aujourd’hui par les Maîtres Kutumi, Jésus et Lanto (venu à la rescousse quand Jésus a dû s’occuper aussi de la préparation de la venue et de l’avènement du Christ Cosmique et du Christ de groupe; remarquez comme, ici, un instructeur qui était Maitreya est devenu trois instructeurs). La ligne des instructeurs est celle de la vie intérieure, de la religion et de la philosophie. Elle concerne la conscience au sein de la forme plus que la forme proprement dite. C’est la ligne de moindre résistance chez la plupart des individus.
Le troisième département est rattaché au troisième aspect. Il est dirigé par le Mahachohan ou Grand Chohan, le Saint-Esprit planétaire qui est actuellement le Maître Paul, dit le Vénitien, successeur de Saint-Eole. Ce Grand Chohan représente les Chohans des 4°-5°-6° et 7° rayons, car ces rayons d’attribut sont tous focalisés dans le 3° et absorbés par lui en fin de cycle. Sa ligne est celle du mental abstrait et des archétypes, de la connaissance ou de la science, de l’organisation des affaires, des artistes et des travailleurs.
Outre les Maîtres déjà mentionnés et les Chohans des Rayons que nous verrons ensuite, il y en a bien d’autres dans tous les coins de la planète, dont certains ont eu la bonté d’adresser une partie des messages qui sont reproduits dans ces livres.
Le siège central de Shamballa, fait de matière du second éther, est situé dans le désert de Gobi, et beaucoup l’ont appelé l’Ile Blanche parce que c’était auparavant vraiment une île au milieu d’un lac, alors que c’est aujourd’hui une région désertique de l’Asie Occidentale. [note de la 4° édition: récemment, lors de la pleine lune d’octobre 1991, une ‘Nouvelle Shamballa’ a été érigée quelque part dans la Cordillère des Andes – également en matière subtile]
La Grande Fraternité Blanche (blanche parce que synthèse de toutes les couleurs) a été créée par Sanat Kumara. De nombreux siècles s’étaient écoulés avant qu’il ne trouve deux entités prêtes et disposées à participer: Gautama et Maitreya. La Fraternité s’est ensuite développée avec le temps, et une grande partie de ses obligations est maintenant exercée par les êtres terrestres les plus évolués, et par d’autres qui s’étaient proposés pour rester sur cette Terre en permanence. Il était vraiment nécessaire de créer cette communauté consciente, pour servir d’intermédiaire entre les Maîtres Solaires et la conscience extérieure de l’humanité. La Grande Fraternité Blanche est cet intermédiaire entre Shamballa et l’humanité. Elle se compose de Maîtres et d’Initiés de différents degrés.
Il y a de nombreux aspirants à l’initiation, des aspirants disciples et des élèves en probation, qui se sont déjà élevés au-dessus de l’humanité commune. Avec l’activité extraordinaire qui résulte de la Venue du Christ, une chance est donnée à ces millions d’êtres de faire à nouveau un grand pas sur le sentier de l’évolution, et de faire partie du 5° règne de la nature, le Règne des Âmes, le règne de Dieu sur Terre qui est en train de se répandre.
(Note de mm: attention, il n’est pas dit clairement que ce sont les 3 départements et les 7 rayons qui font les 10 pour la Terre.) Il n’y a qu’une seule vie, qui s’exprime au travers de 7 qualités de base et, à leur suite, à travers une infinité de formes. Ces 7 qualités radiantes sont les 7 rayons qui communiquent leur vie aux formes, et leur donnent leurs significations, leurs idées et leurs tendances évolutives. Ils produisent le monde manifesté et travaillent en harmonie avec le plan divin dont ils sont les gardiens. Ce sont les 7 canaux à travers lesquels s’écoule tout ce qui existe, les 7 caractéristiques ou modifications prédominantes de la vie. Ainsi chaque rayon est un type d’énergie qui met en relief la qualité qu’il représente et non l’aspect forme qu’il crée.
Bien que toute manifestation soit de nature septuple, la Lumière Centrale (la Divinité, ou le Rayon Unique de la Divinité) se manifeste d’abord selon un ordre trinitaire (appelé par beaucoup Dieu le Père, Dieu le Fils et Dieu le Saint-Esprit, ou Shiva, Vichnou et Brahma, etc…). Ce sont ces trois aspects qui se reflètent à leur tour à travers les 7 Logoï planétaires, les 7 Esprits devant le Trône, les 7 Rayons.
Autrement dit, le Rayon Unique agit à travers trois rayons majeurs et quatre rayons mineurs. Les rayons majeurs, ou rayons d’aspect, comprennent les processus de création et d’énergétisation sous l’impulsion de la volonté divine. Les rayons mineurs ou d’attribut, mettent en œuvre ou différencient les qualités de la vie en produisant la multiplicité des formes et en permettant à la Vie d’occuper ces points focaux et d’exprimer ses caractéristiques dans le processus d’évolution de la manifestation.
Les rayons d’aspect, qui possèdent les cycles les plus longs, mettent donc en œuvre le développement du Plan, alors que les rayons d’attribut produisent les différentes qualités de façon plus détaillée, tout en se retrouvant synthétisés au sein du 3° rayon d’aspect.
Ainsi, la vie, la qualité et l’apparence (ou la vie, la conscience et la forme) constituent tout ce qui existe.

L’étude des rayons et de la durée de leur cycle (longueur d’onde) apportera de nombreux éclaircissements sur les cycles déjà passés au cours de l’histoire. Elle perfectionnera aussi la connaissance de la nature humaine. Elle fournira une méthode pratique d’analyse pour nous comprendre correctement nous-mêmes et pour comprendre nos semblables. Elle illuminera les sciences car une science résulte d’abord de la lumière émise par un rayon dans un domaine particulier de la manifestation. Elle donnera une idée plus précise de ce qui est encore une idée pour l’homme: la Fraternité, elle proposera des modèles de gouvernement, etc… Tout cela ne constitue que quelques aspects révélateurs de l’importance incalculable de la connaissance des rayons.

Chaque Rayon est régenté sur la Terre par un Chohan (Directeur ou Seigneur), qui est toujours un Maître ayant au moins atteint le 5° degré initiatique. Les Rayons sont également liés aux très Hautes Entités connues sous les noms d’Archanges et d’Elohim.

Le PREMIER RAYON est celui du Pouvoir, de la Volonté ou du Dessein. Il manifeste le premier aspect de la Trinité, le Père. Son chohan pour la Terre est le Maître Morya. Son collaborateur est l’Archange Michel, défenseur de la Foi, protecteur, et libérateur du mal. Ce rayon est de couleur bleue.
LE DEUXIÈME RAYON est celui de la Sagesse et de l’Amour. Il révèle le deuxième aspect de la Trinité, le Fils. Il faut remarquer que, au niveau planétaire, ce que nous appelons des rayons ne constituent que les sous-rayons d’un autre rayon cosmique, le rayon de synthèse qui forme le lien entre tous les autres; dans notre système solaire, ce rayon est un rayon du deuxième aspect, l’Amour – d’où l’expression ‘Dieu est Amour’, qui n’est valable que pour notre système solaire – et à la fin du cycle c’est ce rayon qui absorbe tous les autres dans sa perfection synthétique.
Le chohan du 2° rayon pour la Terre est le Maître Confucius, successeur du Maître Lanto, qui officie au Royal Titon. L’Archange Jophiel, de l’Illumination et de l’Instruction divine est particulièrement rattaché à ce rayon qui est de couleur dorée.
LE TROISIÈME RAYON est celui de la Manifestation Intelligente et Active de l’Amour Divin. Il manifeste le troisième aspect de la Trinité, le Saint-Esprit. Son chohan est Maître Rowena (successeur du Maître Paul le Vénitien, devenu Grand Chohan ou Mahachohan, ce Grand Chohan ayant pour tâche de synthétiser/superviser les quatre rayons d’attribut dans/avec ce 3° rayon d’aspect). L’Archange Samuel, de l’Adoration, de l’Amour Divin, de la Consolation, de la Gratitude et de la Multiplication de tous les biens, collabore avec lui (note de mm: Elle, car Rowena est une Lady Master). Ce rayon est de couleur rose.
LE QUATRIÈME RAYON est celui de l’Harmonie par le Conflit, de la Beauté et de l’Art. Il a Maître Sérapis Bey pour chohan. [Note de la 4° édition: récemment, lors de la pleine lune de juin 1991, Maître Léonardo (note de mm: de Vinci) a assumé cette tâche et Maître Sérapis Bey assume désormais comme fonction principale celle du Rétablissement des Mystères Majeurs.] L’Archange Gabriel de l’Annonciation, de l’Ascension, de la Résurrection, de l’Union, du maintien de l’Immaculé et Parfait Plan Divin, lui rend de très grands services. Ce rayon a une couleur blanche cristalline.
LE CINQUIÈME RAYON est celui de la Science et de la Connaissance Concrète, de la Guérison et de la Vérité. Maître Hilarion est son chohan. L’Archange Raphaël (note de mm: dont la contrepartie féminine est Marie la Reine des Archanges et des Anges) du Dévouement et de la Guérison collabore avec lui. Ce rayon est de couleur verte.
LE SIXIÈME RAYON est celui de la Dévotion et de l’Idéalisme (abstrait). Son chohan est Maître Nada, successeur (note de mm: et semble-t-il Flamme Jumelle, ce qui fait qu’il y a deux Maîtres Féminins qui occupent des postes de chohans actuellement) du Maître Jésus. L’Archange Uriel, Messager de la Paix lui apporte son soutien et son dévouement à la cause de l’Amour. Ce rayon est de couleur rouge rubis entremêlé d’or.
LE SEPTIÈME RAYON est celui de l’Ordre Cérémoniel, de la Magie, du Rythme et de la Liberté. Son chohan est le Maître Saint-Germain. L’Archange Ézékiel, gardien du Feu Violet des Élus et de la Transmutation,lui apporte son concours. Ce rayon est de couleur violette.

Maître Jésus, qui fut chohan du 6° rayon, était également directeur du cycle durant l’ère des Poissons pendant laquelle ce rayon a prédominé. Le 6° rayon est en train de réduire son activité pour céder la place au 7°, qui sera en expansion pendant les deux mille ans de l’ère du Verseau. Le 6° rayon a pratiquement achevé son cycle en janvier 1954. Au mois de mai de la même année, à Shamballa, le Maître Saint-Germain a revêtu la couronne, le sceptre, le manteau et l’épée de Seigneur, ou Roi de la Nouvelle Ere, et Maître Portia, sa Flamme Jumelle est devenue la Reine de cette Ere tout comme le Maître Marie l’avait été pour l’ère antérieure (sans être pour autant la Flamme Jumelle du Maître Jésus).
Au cours de l’hégémonie du 6° rayon, ce sont les sectarismes, les nationalismes, la division du groupe par la personnalité, les sacrifices individuels, l’esprit individualiste et hiérarchique (où les groupes se réunissaient autour d’un seul individu), les grandes religions à l’esprit dogmatique et étroit (caractéristique des âmes jeunes encore peu évoluées), le mysticisme exacerbé et la reconnaissance du ‘Christ Historique’ qui ont dominé. Au fur et à mesure que le 7° rayon va s’expandre, tout cela pourra être remplacé par la synthèse, la fusion, l’unité dans les groupes (union dans les groupes, entre les groupes, et entre les groupes et le plan), le service, le sacrifice de groupe, l’esprit de groupe (avec des objectifs, un rythme et des rituels spécifiques), la synthèse religieuse (religion mondiale ou universelle avec un caractère d’unité sans uniformité), la magie blanche, la reconnaissance du Christ Intérieur, du Christ Cosmique et de la Lumière. « 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

version 2003