la prière du nouvel âge

Nous trouverons un grand nombre de formes mantriques dans le chapitre suivant, qui traite de l’emploi des diverses flammes des rayons, et certains seront certainement amenés à se poser la question qui est de savoir tout simplement s’il convient de les utiliser ou non… Je vous propose de réfléchir à la réponse possible suivante: prenez conscience avec elles de l’infinité des possibilités qu’elles vous montrent, et, comme un musicien qui a besoin ou non de faire des gammes avant d’être capable d’improviser, utilisez-les selon votre degré initiatique. Pour clore ce chapitre, avant de donner les quatre mantras promis, je voudrais encore apporter une indication concernant la manière de récitation. Benjamen Creme par exemple, en donnant la Prière pour le Nouvel Age que lui a donnée un des proches de Maitreya, donne en même temps les quelques conseils que voici (Partage International, sept 1988):

Je suis le créateur de l’univers.
Je suis le père et la mère de l’univers.
Tout est venu de moi.
Tout retournera à moi.
Le mental, l’esprit et le corps sont mes temples,
pour que le Soi réalise en eux
mon Être suprême et mon Devenir.

 » Afin de donner à cette prière toute sa puissance, il convient de la dire ou d’en penser les mots avec une volonté soutenue, l’attention étant placée au centre ajna entre les sourcils. Il s’agit d’une affirmation, et l’effet d’une telle prière, ou mantra, dépend de la correcte application d’une volonté soutenue (ce que le maître DK appelle l’intention fixée).
En général, cela est mal compris. Par exemple le Notre Père ou la Grande Invocation sont souvent dits comme une bénédiction. Mais pour avoir un réel effet invocatoire, de telles prières exigent une volonté soutenue et une compréhension précise des concepts énoncés. Lorsque le mental saisit la signification de ces concepts et que, simultanément, la volonté est mise en œuvre, ces concepts sont alors activés et le mantra fonctionne.
La Prière pour le Nouvel Age est un grand mantra, ou affirmation. Elle présente le concept du Soi en tant que Dieu, le créateur de tout ce qui existe. Si vous dites cette prière sérieusement, chaque jour, vous développerez la perception intérieure de votre véritable Soi. »

            Si vous fûtes attentifs, vous remarquâtes sans doute que Maïtreya donna quelques indications semblables dans le commentaire de l’Invocation Universelle à propos du AUM. Il précise par ailleurs que le HAM doit être prononcé en unissant le centre du coeur et le centre de la tête au niveau de la gorge. Saint Germain propose de porter l’attention sur la présence qui est au-dessus de la tête en prononçant le AY AM, puis de faire descendre les énergies contactées au niveau du coeur, que l’on voit alors comme un soleil resplendissant. De nombreux disciples préfèrent souvent porter l’attention sur le coeur plutôt que sur le seul centre ajna, maintenant que la porte du coeur s’est ouverte pour un grand nombre d’entre eux. Dressez une carte de vos différents centres et introduisez cette notion dans vos récitations et dans votre travail quotidien. Quand une tension apparaît, quelquefois, il vaut mieux se laisser guider par le mantra plutôt que de vouloir lui imposer une disposition précise.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

version 2003