technique de Kutumi

 

   Voici un autre exercice qui a été donné plus récemment par Kutumi dans le premier livret des Nouvelles Ecritures:
 » Je veux aujourd’hui remettre formellement au monde des hommes, un exercice
respiratoire qui, après qu’il aura été divulgué par toutes sortes de moyens, pourra avoir une puissante influence:
– Inspirez profondément le Souffle du Christ qui vient et de la Nouvelle Ère,
– Retenez-Le en vous quelques temps pour en prendre conscience intérieurement, puis,
– expirez-Le sur le monde en le bénissant au Nom du Christ et de la Nouvelle Ère.
 » Faites cela de façon rythmée, en trois temps égaux.
 » Je vous adresse cette demande de tout mon cœur et en particulier à tous les disciples du monde. A eux, je demande qu’ils unissent, dans leur mission rédemptrice, leur Christ Intérieur au Christ Maitreya qui Se trouve à présent parmi les hommes, et qu’ils se perfectionnent tant que le temps ne sera pas venu pour Lui de Se manifester dans le monde physique, afin que, semblables à de petits christs, ils L’aident dans Sa mission.
 » En effet, les christs, les messies, les rédempteurs, qu’ils aient atteint un niveau mineur ou majeur, sont tous ceux qui révèlent à l’humanité le dessein et les qualités divines et qui, de cette façon, l’élèvent pour qu’elle soit accueillie plus près du Cœur de l’Être.
 » Pour terminer, chers disciples, je ne vous adresse que ces simples paroles: je vous aime. Elles contiennent toute la charge vibratoire et tout le moment intérieur de mon être. Kutumi. « 

Cette technique, comme les précédentes, peut être utilisée pour charger dans le mental, et dans tous les corps, comme dans l’environnement ou dans l’atmosphère de la Terre, n’importe quelle qualité du Feu Sacré:
« Inspirez profondément le Souffle du Christ qui vient et de la Nouvelle Ère… » peut devenir: « j’inspire profondément la parfaite guérison de dieu,
 » je qualifie cette énergie avec la flamme de guérison de mon cœur,
 » et je bénis le monde avec cette énergie de guérison »,
ou bien « j’inspire profondément l’abondance illimitée de tous biens,
« je suis l’amour de dieu,
« je suis la parfaite illumination de mon mental,
« la joie, la pureté, la foi, la charité, la patience, la force, la liberté, la paix… »

Remarquez que cet exercice, qui s’adresse aux disciples, qui pénètrent actuellement sur le plan mental de l’humanité, ne comporte que trois temps, propices à la science des triangles qu’on découvre avec le plan mental (voir la technique de la méditation de transmission). C’est le temps de pause à la fin de l’expiration qui a été supprimé.
Cette forme de respiration est facile à mettre en œuvre même (et surtout) quand on a des problèmes mentaux ou respiratoires comme ceux qui sont liés au tabagisme par exemple. Elle peut être une étape avant de parvenir au centre de la gorge, qui reste, lui, le centre du quaternaire où, en particulier, on peut faire la différence entre la mère et le saint esprit qui sont respectivement la matière et la substance et qui font quatre avec le père et le fils qui sont l’esprit et la lumière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

version 2003