est – ouest

Permettez-moi ici une petite parenthèse.
La construction de l’antakarana sur le plan du mental abstrait propose de nouvelles réflexions sur cette question.
Il semble en effet que l’occident travaille plus volontiers avec le mental concret que l’orient qui est plus habile à utiliser le mental abstrait, si bien que, en même temps que le pont de lumière se construit, les deux mentalités ont tendance à se rapprocher sensiblement. On l’a vu, le mental abstrait est manas supérieur, le premier plan de l’âme, qui est plus proche d’une vision globale des éléments de la nature, que les orientaux considèrent plus facilement comme sacrés, la nature, en tant que la mère de toutes choses, étant également sacrée; les occidentaux commettent plus facilement le péché de séparativité, en utilisant le pouvoir séparateur et discriminateur du mental concret pour être plus analytiques.

occident:       orient:
mental concret,      mental abstrait,
vision analytique,      vision holistique,
séparativité,      unification,
exclusivité,      inclusivité,
les constituants,      le tout,
matière,      esprit (ici l’âme),
apparence,      qualité,
forme,      énergie,
temporel,      éternel,
apport de la science,      apport de la connaissance,

Les deux moyens d’approche, en se complétant, vont faciliter l’avancée de l’humanité, qui pourra intégrer les énergies du triangle énergétique nécessaires à la terminaison du pont, qu’on pourrait appeler: service-analyse-méditation, pendant que les connaissances religieuses se mélangent par divers moyens médiatiques ou autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

version 2003