5. la pluralité

La pluralité des plans et des mondes

 

             Voici ce qui est écrit sur les deux premières pages du Traité sur le Feu Cosmique que nous a laissé Alice Bailey, qui est un livre de presque 1000 pages qui traite du mental !

 

             » L’enseignement donné dans ce traité sur le Feu Cosmique peut être formulé dans les termes suivants.

            Les postulats qui s’y trouvent sont simplement le développement des trois affirmations fondamentales se trouvant dans le premier poème du premier volume de la Doctrine Secrète de Héléna Pétrovna Blavatsky. Il est recommandé aux étudiants de les étudier soigneusement et la compréhension de ce traité en sera grandement facilitée.

 

            1 (note de mm: seul ce premier principe est traité dans ces deux pages). Il y a un principe immuable et illimité, une réalisation absolue qui est antérieure à toute existence manifestée et conditionnée. Il est hors de portée de la pensée ou de l’expression humaine.  L’univers manifesté est contenu dans cette réalité absolue et en est un symbole conditionné. Dans la totalité de cet univers manifesté, on peut concevoir trois aspects.

  1. Le premier logos cosmique, impersonnel et non manifesté, le précurseur de la manifestation.

            DEUX. Le deuxième logos cosmique, esprit-matière, la vie, l’esprit de l’univers.

            TROIS. Le troisième logos cosmique, l’idéation cosmique, l’âme mondiale universelle.

 

            A partir de ces principes créateurs fondamentaux, et en gradation échelonnée, apparaissent en une succession ordonnée les innombrables univers comprenant un nombre infini d’étoiles et de systèmes solaires manifestés. Chaque système solaire est la manifestation de l’énergie et de la vie d’une grande existence cosmique, que nous appelons faute d’un meilleur terme, un logos solaire (mm: qui serait noté QUATRE ici). Ce logos solaire s’incarne, ou vient en manifestation, par le moyen d’un système solaire, qui est le corps ou la forme de cette vie cosmique, et qui est également triple. Ce système solaire triple peut être décrit en termes de trois aspects, ou selon la terminologie chrétienne en termes de trois personnes:

            1/ la première personne: le père, la vie, qui est volonté-dessein, c’est l’énergie positive du système,

            2/ la deuxième personne: le fils, la conscience, qui est amour-sagesse, c’est l’énergie neutre du système,

            3/ la troisième personne: le saint-esprit, la forme, qui est intelligence-activité, c’est l’énergie négative du système.

 

            Chacun de ces trois aspects est à nouveau triple dans sa manifestation, et c’est ainsi que nous avons les 9 pouvoirs, ou émanations, les 9 séphiroths, les 9 causes de l’initiation,  

   qui font 10 ou l’homme parfait avec la totalité elle-même ou le Tout, ces trois aspects du tout étant présents dans chaque forme, le système solaire, l’être humain ou l’atome…  » (fin de citation *voir note à la fin du chapitre)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

version 2003